Le 7 juin 2016, l’Université de Bordeaux et l’Université du Pays Basque/Euskal Herriko Unibertsitatea (UPV/EHU) ont présenté les résultats de l’étude d’opportunité pour la conception du projet « Plateforme Innovation Océan ».
Cette première étude découle de la convention de collaboration conclue en novembre 2015 entre les deux universités, l’Agglomération Sud Pays Basque (ASPB), Bidasoa Activa et Eurosima (cluster de l’industrie du surf). L’ASPB dirige la stratégie territoriale transfrontalière « Ocean Experiences » qui s’articule autour de l’économie des sports d’action et aquatiques dans la zone Hossegor-Zarautz. « Ocean Experiences » vise à construire un écosystème transfrontalier dans ce secteur qui s’articulera autour de 4 axes :
-Ocean Tech (accompagnement de start-up du domaine à travers l’accélérateur Bluebuilder)
-Ocean Fab (avec un futur fab lab, entre autres, à Saint-Jean de Luz)
-Ocean Living Lab (premier living lab transfrontalier visant à la création de collaborations stratégiques eurorégionales et à faire de l’innovation ouverte un moteur de développement dans ce domaine avec l’utilisateur en son sein)
-Ocean Campus Innovation (dont l’initiative servant d’épine dorsale est la « plateforme innovation océan » qui est fondée sur la formation et la recherche dirigée par les Universités de Bordeaux et du Pays Basque). Son siège sera situé à l’emblématique Fort de Sokoa (photo), dans la baie de Saint-Jean de Luz, qui est également l’une des enclaves symboliques du campus eurorégional Euskampus-Bordeaux.
Iñaki Goirizelaia, recteur de l’UPV/EHU, a déclaré que la connaissance et la formation n’ont pas de frontières et que l’UPV/EHU a décidé de poursuivre son travail dans de projet qui s’inscrit dans la stratégie commune des deux universités. Manuel Tuñón de Lara, recteur de l’Université de Bordeaux, a souligné la responsabilité de cette Université dans la dynamisation du territoire où elle se trouve et l’occasion que ce projet représente pour configurer un écosystème qui vise à devenir une référence internationale.
Il s’agit à présent de passer à une phase de faisabilité, moyennant l’exploration des premières opportunités envisagées dans cette étude, en faisant particulièrement attention à la conception d’un Master à partir de l’offre existante et d’un ensemble de cours d’été sous le label « Ocean Experiences ». Ces initiatives seront développées aux côtés des entreprises du secteur, de sorte à associer formation et recherche afin de répondre aux défis à affronter (matériaux, management, santé, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *