Au cours de ces deux dernières semaines, Fernando Plazaola et Amaia Maseda (vice-recteurs de Recherche, Projection et Transfert à l’Université du Pays Basque UPV/EHU), Joseba Jauregizar (président de Tecnalia), Igor Campillo (directeur d’Euskampus Fundazioa) et Jordi Campàs Velasco (responsable de recherche coopérative d’Euskampus Fundazioa), ont présenté les Pôles de Connaissance Euskampus dans les trois capitales basques et au campus universitaire de Leioa.

Les Pôles de connaissance ont pour objet de créer des espaces pour la collaboration transdisciplinaire et interinstitutionnelle qui se définissent comme des défis sociaux et mondiaux. Igor Campillo a souligné la participation de plus de 150 chercheurs de 13 institutions différentes, auxquelles se sont ajoutés 10 groupes de recherche supplémentaires pour apporter de nouveaux projets et de nouvelles actions.

« Les pôles de connaissance ne sont pas de nouvelles structures ou de nouveaux compartiments, ni des superstructures parmi les entités de l’agrégation. Les Pôles sont comme des ondes qui s’élargissent sur l’eau pour créer des patrons d’interférence », a expliqué Campillo, qui a fait remarquer que le plus important est de définir les défis sociaux et mondiaux définissant le domaine de collaboration du pôle, à partir des tendances et/ou des réflexions stratégiques qui permettent de connaître les propres capacités dans le cadre de l’agrégation.

Quant à Jordi Campàs, il a expliqué que ces Pôles se caractérisent par trois éléments fondamentaux : Agrégation des trois entités dont se compose Euskampus, Pari d’un projet de spécialisation et d’excellence, et Agilité comme capacité de réponse rapide pour mobiliser toute la base sociale de la communauté Euskampus de manière rapide et efficace.

Il y a 11 Pôles de Connaissance regroupés dans les quatre domaines de spécialisation Euskampus :

  • Écosystèmes durables et technologies environnementales,
  • Vieillissement en bonne santé et avec une bonne qualité de vie
  • Processus innovants et nouveaux matériaux, et
  • Culture, Art et Patrimoine

Par ailleurs, on a également compté sur les témoignages de plusieurs personnes qui ont participé à la cocréation des cadres stratégiques de chaque pôle et qui ont apporté leurs expériences :

Ana Ayerbe, de Tecnalia, du pôle de communication mondiale

Andone Estonba, de l’UPV/EHU, du pôle de la santé et l’exploitation durable des océans

Arantza Diaz, de l’UPV/EHU, du pôle de communication mondiale

Asun Rivero, de Tecnalia, du pôle de fabrication

Iñaki Antigüedad, de l’UPV/EHU, du pôle territoire, paysage et patrimoine

Javier Meana, de l’UPV/EHU, du pôle des neurosciences

José Luis Villate, de Tecnalia, du pôle de la santé et l’exploitation durable des océans

Joxe Ramon Bengoetxea, de Tecnalia, du pôle de la santé et l’exploitation durable des océans

Luis Norberto López de Lacalle, de l’UPV/EHU, du pôle de fabrication

Manu Olariaga, de l’UPV/EHU, du pôle de transformation Sociale

María Puy Portillo, de l’UPV/EHU, du pôle Une alimentation saine : corpore sano

Frank Girot, de l’UPV/EHU, du pôle de fabrication, et

Xabier Ostolaza, de l’UPV/EHU, du pôle de la santé et l’exploitation durable des océans

Les pôles de connaissance répondent également à la stratégie de spécialisation intelligente RIS3 et à l’Horizon2020, voilà pourquoi ils constituent un véritable pari stratégique de l’agrégation Euskampus pour l’avenir de la recherche, l’enseignement et le transfert de connaissances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Estamos trabajando en nuestra nueva web.
Próximamente disponible.
Web gunea eguneratzen ari gara, laster berriro zurekin.
Web under construction, coming soon.
Site en construction, bientôt avec vous.